/Meridith Kohut au Venezuela
Leidy Cordova (37 ans) avec quatre de ses cinq enfants : Abran (1 an), Deliannys (3 ans), Eliannys (6 ans) et Milianny (8 ans). La famille n’a pas mangé depuis le déjeuner de la veille, à savoir une « soupe » qui n’était autre qu’un bouillon de peau de poulet. Le réfrigérateur ne fonctionne pas et contient les seules denrées du foyer : un paquet de farine de maïs à moitié vide et une bouteille de vinaigre. 16 juin 2016. © Meridith Kohut pour The New York Times

Meridith Kohut au Venezuela

Avec l’exposition « Le Venezuela au bord du gouffre », Meridith Kohut traite la crise économique et sociale que traverse le pays présidé par Nicolas Maduro. La photographe américaine se rend au Venezuela depuis 2007 pour The New York Times.

 

En dix ans, elle a effectué plusieurs séries de reportages : pénuries, hôpitaux publics, manifestations, violences, cortèges funèbres, prisons… Parmi les 42 photos exposées, certaines ont fait la Une du quotidien américain.

C’est le cas de cette image. Meridith Kohut a pris cette photo le 16 juin 2016 dans la ville de Cumaná. À cette époque, la photographe fait une série sur des familles et le contenu de leur frigo. « J’ai ouvert le frigo, pris en photo ce qu’il y avait dedans. Il ne restait plus qu’un paquet de farine à moitié vide et une bouteille de vinaigre », se souvient-elle. La mère, Ledit Cordova, et quatre de ses cinq enfants, Abran (1 an), Deliannys (3 ans), Eliannys (6 ans) et Milianny (8 ans), n’ont pas mangé depuis 24 heures… Leur dernier repas ? « Un simple bouillon de poulet en guise de soupe. »

Avant de capter cette image, Meridith Kohut prend quelques clichés de la famille positionnée juste à côté du frigo. « Lorsque le bébé attrape sa mère pour l’embrasser sur la joue, elle ferme les yeux, toute à l’amour que lui donne son enfant. C’est ça qui rend cette photo si puissante, si spéciale, qui a vraiment un impact sur le spectateur. »

THOMAS DROUSSET