/Lorenzo Meloni : « Impossible de préparer ses photos à l’avance »
Lorenzo Meloni a suivi les combats de l'Etat Islamique pendant deux ans. © Aurélia Brachet

Lorenzo Meloni : « Impossible de préparer ses photos à l’avance »

Pour Lorenzo Meloni, auteur de l’exposition « La chute du Califat » à Visa pour l’image, il était tout simplement impossible de préparer une photo avant d’être sur le terrain. Le photographe italien a suivi les combats contre l’organisation Etat islamique pendant plus de deux ans, en faisant des allers-retours depuis Paris. Il a notamment assisté aux libérations de Kobané, Palmyre, Syrte et Mossoul.  Lorenzo Meloni nous explique en vidéo comment il a travaillé sur place.

 

 

Photo 1 : Des enfants jouent dans les décombres d’un bâtiment qui servait de base militaire à Daech, détruit par une frappe aérienne de la coalition. Hammam al-Alil, Irak, décembre 2016.
© Lorenzo Meloni / Magnum Photos

Photo 2 : Femmes yézidies dans un cimetière détruit par Daech. Bashiqa, Irak, décembre 2016. © Lorenzo Meloni / Magnum Photos

Photo 3 : Église incendiée par Daech. Bakhdida (Qaraqosh), Irak, novembre 2016. © Lorenzo Meloni / Magnum Photos