/Visa : les lieux insolites du OFF
David Cassel expose à la boucherie Chez Guillaume © Aude SALVETAT

Visa : les lieux insolites du OFF

Dans des bars, des monuments, et même des banques… A Perpignan, le OFF s’est installé dans 95 lieux. Une volonté de s’ouvrir à un public plus large avec des sujets qui se distinguent des expositions officielles. Ces photos sont l’occasion de parcourir la ville.

Les martyrs à la cathédrale

Au coeur de la cathédrale gothique de Perpignan, les photos de François Thomas témoignent du martyr des chrétiens en Syrie.

Exceptionnellement, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, s’est transformée en lieu d’exposition © Aude SALVETAT

Les arènes dans la boucherie

Hervé Cervantes est boucher. Dans son commerce, on achète des côtes de boeuf en regardant des photographies de la ville de Nîmes et de ses arènes. Le photographe, David Cassel, évoque la vie locale de la cité romaine. « ANîmes » est une série de photos en noir et blanc, qui se veut un témoignage des « moments de joie ».

De la cour du lycée au supermarché

Quinze élèves du club de photo du lycée Notre-Dame de Bon Secours ont transcrit leur quotidien dans des clichés en noir et blanc. Un « regard décalé » afin de « laisser suinter les émotions, les impressions et l’imagination », dit l’affiche du projet. Les photographes sont des élèves de la seconde à la terminale.

Les photos de lycéens ont investi la vitrine de Monoprix, rue de la Barre © Mona ANNE

La caserne sous haute sécurité

Ils ont commencé par une carrière de gendarmes sur le terrain et aujourd’hui, ils témoignent de leur première vocation à travers l’objectif. Fabrice Balsamo et Florien Garcia, photographes au Sirpa (Service d’informations et de relations publiques des armées) ont immortalisé des dispositifs de sécurité intérieure, renforcés face à la menace terroriste. Leurs clichés sont exposés dans la caserne Gallieni.

Les photos de Florian Garcia et Fabrice Balsamo sont exposées à la caserne Gallieni, rue de l’Académie © Mona ANNE

Des têtes aux carrées chez le coiffeur

« Stephan coiffure » accueille l’exposition « Les P.O. mobiles » de Christine Battle. Des photographies à destination des petits et des grands pour découvrir les Pyrénées-Orientales grâce aux Playmobil®. Des enfants de 2 à 4 ans ont participé à la réalisation.

Aude SALVETAT et Mona ANNE